Accueil » Nos vins » Les Grains de Novembre

Les Grains de Novembre

29,00

Millésime : Soléra
Cépages : 100 % grenache blanc altéré par la pourriture noble.
Vendanges : manuelles.

Œil : robe or orangé.
Le Nez : explosif et marqué au premier nez par des arômes de cire typiques des vendanges botrytisées. Ensuite on revient sur des arômes classiques du grenache blanc : abricot, poire et fruit de la passion.
La Bouche : l’attaque est puissante et vive. Le milieu de bouche est opulent. On retrouve les arômes d’abricot, de poire puis de caramel et de pain grillé d’une rare intensité. La finale est onctueuse et marquée par une interminable persistance des arômes et un bel équilibre sucre/acidité.

  • Check Mark Paiement sécurisé
  • Done Livraison offerte à partir de 350€

Description

Cépages : 100 % grenache blanc altéré par la pourriture noble.
Terroir : coteaux argilo-sableux exposés au levant.
Date de Récolte : en 3 ou 4 tries successives étalées sur le mois de Novembre.
Vinification : récolté à 23° potentiel puis le moût fermente naturellement jusqu’à 14° degrés d’alcool et laisse 9° de sucre résiduel (soit 150 gr/litre).
Elevage : deux ans en barrique de trois vins.

Ce vin un peu fou est né d’un constat et d’une bonne part de rêve. En effet, nous avons remarqué que le grenache blanc, cépage très précoce et généreux en alcool, au moment des vendanges possédait parfois un ou deux grains par grappe qui avaient pris une belle couleur violette et était légèrement desséché (par la pourriture noble).

Évidemment leur concentration en sucre était exceptionnelle ! Le seul problème était de vérifier si ce phénomène s’étendait à tous les grains de la grappe en reculant la date de vendange. Au fil des années, nous nous sommes rendus compte que ce rêve était possible mais le « noble phénomène » ne s’accomplissait que sur 4 rangs de vigne uniquement, aux conditions d’exposition et d’aérodynamique très particulières.

De ce fait, bien entendu la production de ce nectar est plus que confidentielle puisque nous en vinifions une barrique par millésime.

Dégustation

Œil : robe or orangé.
Le Nez : explosif et marqué au premier nez par des arômes de cire typiques des vendanges botrytisées. Ensuite on revient sur des arômes classiques du grenache blanc : abricot, poire et fruit de la passion.
La Bouche : l’attaque est puissante et vive. Le milieu de bouche est opulent. On retrouve les arômes d’abricot, de poire puis de caramel et de pain grillé d’une rare intensité. La finale est onctueuse et marquée par une interminable persistance des arômes et un bel équilibre sucre/acidité.

Harmonisation

Entrées : foie gras aux figues et pain d’épices.
Fromages : fromages persillés (bleu des Causses, Stilton) accompagnés de pâte de coings ou de noix.
Dessert : tartelette aux fruits secs, tarte tatin et sa glace aux cèpes, et l’accord parfait avec un chocolat au lait ganache au miel de lavande.

Service : à 14°C, ouvrir 2 heures avant service et pouvant se déguster jusqu’à 10 jours après ouverture.